ronchonchon-saucisson

Ronchonchon il aime pas les saucissons

.

Le Val. Foire à la saucisse, un jour peut-être.

.

Ronchonchon venait de recevoir une Missive Anonyme Impactant Le

Cours de sa Vie (MAIL.CSV).

Le message était aussi clair qu’un tableau de bord excel,

réalisé par un ingénieur de la complexité, indiquant la marche à suivre :

.

.

“Pour ne pas payer le port, rendez-vous au Port, avant le 2 septembre, ne laissez pas ce délai expirer”

.

.

Tel un charretier, Ronchonchon s’exprimait dans ce langage de Djeun’s officiel :

“what a F…” Encore à lui de se déplacer.

Et ceci n’a rien à voir avec le fait qu’il n’attache pas son chien avec des saucisses.

.

Quand souffle le vent du nord… ça annonce un changement d’air.

Le fumet d’une nouvelle vie se diffuse. Peut-être une vaste fumisterie, qui sait !

.

A la prochaine KirchTag, HacheTag “# Foire à la Saucisse, Le val”,

Ronchonchon avait l’espoir de rencontrer enfin une porcasse,

peut-être une qui casse pas des briques, même une kit-Cat, dont il ferait bien son 4 heures

(oui, je sais un cochon qui fantasme sur un chat, c’est bizarre,

mais pas plus qu’un humain qui fantasme sur un bout de plastique...).

.

Pour cela, il avait commandé tout le matos à Léo le Corse.

De l'artillerie lourde livrée par bateau en conteneurs spéciaux.

Ronchonchon devait tenir le stand de Charcuterie Corse avec sa cousine, la jolie petite Emma.

Ben quoi, vous avez jamais vu un cochon vendre des saucisses ? C’est courant chez nous.

.

La foire à la saucisse au Val (c’est comme ça qu’on dit)

c’est une sorte de Kermesse où la procession théâtrale relate l’histoire de ces paysans privilégiés,

ex-oppressés de leur Duc local, pouvant devancer la constitution des réserves hivernales.

Ça mange, ça rigole, ça festoie, comme des gorets,

à l’image d’un tableau de Peter de Bruges le Jeune à la Rubéole.

Ronchonchon ne voulait pas manquer ça.

.

Arrivé au port, pour récupérer son colis, le gars au guichet lui dit :

“N° de commande, pièce d’identité.”

Sur son badge était inscrit : “Allaye, DesPD à votre écoute”

Ronchonchon sortit son bon de commande et le Message qui devait changer le cours de sa vie.

.

Le gars : “Vous avez une preuve que c’est vous ? Sans ça, je peux pas vous donner la marchandise.”

.

Ronchonchon excédé par cette remarque :

“Me raconte pas des saucissons, Allaye, file-moi ma came, si tu crois que ta guérite va m’empêcher de te péter le râtelier, après on verra si t’es toi ou tais-toi.”

.

Le gars devait être habitué à ces excès, ses boss lui avaient même construit un abris blindé.

Pas folle, la guêpe, quand on arnaque son client on sait bien qu’il faut s’en protéger.

Il y a des entreprises d’Em-papaoutés au nom évocateur, qui ont tout compris au business :

faire payer un service de transport aux clients, pour qu’ils aillent chercher eux-même leur colis !

Le comble du Sans-port, c’est pas sport.

.

La foire à la saucisse et les espoirs d’une nuit de glisse commençaient à s’estomper

face à cette machine administrative inflexible et bien rodée.

.

Que pouvait-il bien y faire ?

Faire sa tête de cochon, face à ces cochons... pour récupérer ses cochonneries !

Tout est bon dans le cochon !

.

.

Belle lecture créative à toutes et à tous (sans paranthèse)

DEFI 504 - Kermesse- thème de la semaine

http://samedidefi.canalblog.com/

 

.

Les états d'âme de Ronchonchon