Episode 03 : Pô ou pas de pot

p__ou_pas_de_pot

Pingouinnot et Loco descendirent du train à Adria en Italie, Stazionedei Treni.

La première impression de Pingouinnot : une gare toute rouge,

dans un endroit aux allures de bout du monde. Comment était-ce possible ?

 

Stephan, un xérus mi-rat, mi-écureuil, attendait ses nouveaux clients, un rictus aux lèvres,

on pouvait lire sur sa pancarte “Mont Bréquin”.

Il avait l’habitude de voir ces super-héros en mal de devenir, rejoindre la Bodegas.

Il connaissait déjà Loco, il l’avait récolté à Jerez de la Frontera en Andalousie,au pied de l’Espagne

(et oui dans leur Jargon aux super-héros ils parlent de récolte, une sorte de code entre eux).

Loco était un ancien, le correspondant shippers de la Bodegas Hidalgo,

il faut être locace pour vendre ce concept de super-héros !

On ne laisse jamais un nouveau, seul, arriver à destination.

Stephan avait pour mission de cueillir les nouveaux, les faire mûrir un peu,

voir même les oppresser selon les cas et fortifier cette idée de futurs héros,

pour qu’ensuite ils prennent de la bouteille et voyagent à travers le monde.

C’était la procédure autour d’un verre, au soleil et au bord de l’eau.

 

Ah cette eau ! celle qui est à l’origine, pour chaque super-héros.

Ce sera donc le Pô, pour Pingouinnot, pas de pot, c’était sa destinée,

il a même fallu détourner un train pour l’y amener.

Ce fût tout un imbroglio afin qu’il ne se rende compte de rien.

 

Loco tapa sur l’épaule de Stephan : “où va-t-on mon vieil ami ?”

Stephan “j’ai réservé à l’angle de Riviera Roma et Corso Vittorio, tu sais près du Pont”

Loco “ah oui, je vois, c’est là où on trouve mes petits sherry

Pingouinnot “vous vous connaissez ? mais que faisons-nous ici ?”

Loco “patience, tu vas comprendre”

Il traversèrent à pieds, quelques rues pavés et typiques et s’installèrent à la terrasse de ce café du Pont.

 

Loco commanda un vin doux, un Pedro Ximenez dont il aime le petit goût de miel.

Stephan lui préfèra un Palo Cartados et quelques fruits secs.

Quand à Pingouinnot il choisit de l’eau et une omelette légèrement arrosée de vinaigre,

ces 2 connaisseurs de Xérès l’intriguait, il préférait être sobre.

 

Loco et Stephan expliquèrent à Pingouinnot que son destin était d’être un super-héros,

qu’on allait lui confier des missions et que cette révélation ne pouvait pas lui être faite ailleurs

que devant le Pô (et un pot) pour que ça fonctionne.

Heureusement qu’ils ne lui ont pas demandé de se jeter à l’eau pour son baptème !

 

Pingouinnot réfléchit tout haut : “mais pourquoi le Mont Bréquin ? Et le vilebrequin ?”

"il faudra que je me déguise comme superman ?"

Stephan répondit : “une voiture nous attend, dans 534 kilomètres vous connaîtrez la suite. “

 

Tous ces mystères commençaient à lui piquer sa fine langue de courtois,

comme un mauvais vin qui aurait, en plus, mal vieilli.

 

Arrivés enfin à Saint Michel de Maurienne,

il y avait beaucoup de monde attroupé autour de quelque chose qu’on ne distinguait pas.

 

 

 * les mots soulignés sont en lien avec le thème de la semaine : Xérès

 


 

 

 

Retour au sommaire

 

retrouverJP